afficher menu
Toulouse

Muséum d'Histoire Naturelle à Toulouse, avis sur le musée, théme et expositions. Coordonnées et horaires.

Muséum d'Histoire Naturelle est situé sur la commune de Toulouse, consultez la liste des expositions permanentes et temporaires, les avis des visiteurs et les informations pratiques : horaire, plan d'accès, site et adresse.

Muséum d'Histoire Naturelle

Jardin des Plantes
35 allées Jules Guesde
Code postal : 31000
Toulouse
Téléphone : 05 67 73 84 84
Télécopie : 05 61 55 42 75
adresser un courriel
Site web : http://www.toulouse-tourisme.com/sites-et-visites-le-museum-de-toulouse,1218504,1,59
Muséum d'Histoire Naturelle, Musée de France, au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002.

L'idée de créer à Toulouse un Muséum d'Histoire Naturelle remonte à la fin du XVIIIe siècle. Cependant, il n'est créé qu'en 1808, grâce à la détermination du célèbre naturaliste toulousain, Picot de Lapeyrouse. Ouvert seulement au public en 1865, il aura pour vocation d'assurer la conservation et le classement des collections, accueillir le public et participer à la découverte et à la prospection. Très vite le Muséum toulousain devient un puissant pôle d'attraction scientifique, les savants y accourent. Entre les deux guerres mondiales, le Muséum s'agrandit et accueille les collections d'ethnographie du musée Saint-Raymond. En 1923, il s'enrichit du fameux fonds Bésaucèle, l'une des plus grandes collections d'oiseaux d'Europe. A partir de 1958, le Muséum connaît un premier remodelage qui permettra de constater sa vétusté. Il faudra attendre les années 2000 pour qu'un projet de restructuration se fasse jour. Il a réouvert ses portes en janvier 2008. Après 10 ans de fermeture et une refondation architecturale, le bâtiment de 6000 m² consacre la moitié de sa surface aux expositions

Horaires du Musée : Muséum d'Histoire Naturelle

Ouvert de 10h à 18h du mardi au dimanche

Muséum d'Histoire Naturelle : Fermeture annuelle

1er janvier, 1er mai, 25 décembre

Muséum d'Histoire Naturelle, informations complémentaires

Avec la terre, une Planète active, c'est la découverte du fonctionnement intime de notre planète et des forces de l'infiniement petit. L'espace Merveilleuse alchimie présente les beautés du monde minéral : c'est un véritable écrin où milles couleurs scintillent...Ensuite c'est l'infiniement grand, la gravitation, le système solaire. Puis la Terre s'anime avec ses séismes et ses cicatrices, ses volcans, son érosion...le sol tremble, un ruisseau passe sous mes pieds...la vie est là, toute proche...
Nommer les choses et les êtres vivants, ordonner et classer...une préoccupation constante de l'Homme qui cherche à s'y reconnaître. Sans cesse remise en question à la lumière des connaissances ou des usages, nos classification évoluent. Et les hiérarchies d'hier ne sont plus celles d'aujourd'hui. Arbre généalogique, arbres de vie, je me demande sur quelle branche je suis assis...
Affronter l'immensité
L'Escalier du temps entre Continuum et ruptures. La notion de temps commence à se faire sentir à mesure que les périodes de continuité et de rupture se succèdent : c'est l'évolution permanente du vivant. Un renouvellement incessant qui fait de l'Homme un passager de la Terre.
S'alimenter, se reproduire, se protéger, se déplacer, communiquer : l'Homme partage avec tous les êtres vivants les mêmesgGrandes fonctions. Ici les masques, les outils de défense, les insignes corporels...en sont autant de témoignages.
Provoquer le futur : devant le tableau de bord de la Planète, je consulte une sorte de carnet de santé de la Terre, je lui prends le poul, et je m'interroge sur la vie de demain...

A savoir

Ketzal boutik : livres, jeux éducatifs, produits Eco-design, souvenirs...
Espaces de détente et de restauration :
le Moaï au centre-ville : ouvert du mardi au dimanche tél 05 34 31 67 85
la Noria au Jardins du Muséum, quartier Borderouge : ouvert du mardi au dimanche ouvert du mercredi au samedi le soir tél 05 61 21 28 54
Le jardin botanique Henri Gaussen de l‘Université Paul Sabatier agréé « jardin botanique de France », pousse au coeur du grand arc vitré du bâtiment du Muséum. Il illustre, de manière ludique, ce que le Muséum entend montrer : la relation de l'homme à son milieu et l'impact de ses activités sur l'environnement. La vaste spirale, les serres et l'orangerie proposent une redécouverte de la vie des plantes en mettant l'accent sur leur relation à leur environnement milieu tropical ou aridecomme leur relation à l'homme, pour se nourrir, se soigner, ou jeter des mauvais sorts
Au nord de la ville, le site des Jardins du Muséum a pris racine au coeur d'une des dernières roselières s'épanouissant en milieu urbain. Le public est accueilli sous une grande ombrière qui recrée les conditions favorables à la végétation d'un sous-bois de la région. Autour de l'étang de la Maourine, des affûts permettent l'observation de la faune et de la flore. Les 7 500 m² des Potagers du Monde viennent compléter l'offre de ce site accessible en métro. Le bâtiment durable, les potagers du monde, l'espace nature et les nombreuses activités proposées permettent d'observer, de s'émerveiller, de mettre la main à la terre ou bien de réfléchir au rôle de l'homme dans la nature

Thématique

Civilisations extra-européennes ; Ethnologie ; Sciences de la nature

Exposition

Civilisations extra-européennes : Africaines, Américaines, Asiatiques, Océaniennes ; Photographie, Manuscrits, incunables, Moulages ; Ethnologie : Costume, Mobilier, Métiers et Outils, Pratiques religieuses et collectives ; Sciences de la nature : Botanique, Entomologie, Herpétologie, Invertébrés, Ichtyologie, Malacologie, Mammalogie, Minéralogie, Ornithologie, Paléontologie

Vie du musée et exposition temporaire

Au Muséum, le visiteur est acteur de sa visite, proposée « à la carte » selon son âge, ses connaissances, ses envies, où le temps dont il dispose. Autour, des centaines d'animations sont programmées chaque année. Les médiateurs du Muséum assurent les visites de groupes, encadrent les activités et sont en « maraude » sur l'exposition pour les visites libres, à la disposition du public. Ils y assurent l'information, déclenchent des animations, provoquent des mini-spectacles

Architecture et environs

Le monastère des Carmes-Deschaussées, construit entre 1610 et 1624 a été confisqué au clergé sous la Révolution, et affecté en 1793 à la demande de Philippe Picot de Lapeyrouse, pour y entreposer les collections confiquées à l'Académie des Sciences, au bénéfice du directoire départemental. L'ensemble fut donné à la ville par Napoléon Ier en 1806
Le projet de Jean-Paul Viguier a fait naître une grande façade courbe vitrée ouvrant sur le jardin botanique Henri Gaussen, illustrant la relation de l'homme et du monde végétal. Le site comprend les murs historiques, leur extension, ainsi que le nouveau jardin botanique Henri Gaussen. Les bâtiments hérités de l'ensemble conventuel conservent leur disposition autour du cloître central, devenu le majestueux Grand Carré du Muséum refondé

Muséum d'Histoire Naturelle plan et carte de localisation.

Calculez votre itinéraire et le temps de trajet pour Muséum d'Histoire Naturelle

  • A voir aussi Musées à Toulouse
  • Ceci vous intéressera également :