afficher menu
Laval

Musée des Sciences - CCSTI à Laval, avis sur le musée, théme et expositions. Coordonnées et horaires.

Musée des Sciences - CCSTI est situé sur la commune de Laval, consultez la liste des expositions permanentes et temporaires, les avis des visiteurs et les informations pratiques : horaire, plan d'accès, site et adresse.

Musée des Sciences - CCSTI

Place de Hercé
Code postal : 53000
Laval
Téléphone : 02 43 49 47 81
Télécopie : 02 43 49 47 87
adresser un courriel
Site web : http://musees.laval.fr/pagesciences.html
Musée des Sciences - CCSTI, Musée de France, au sens de la loi n°2002-5 du 4 janvier 2002.

Ancien musée de peinture et de sculpture, construit par Léopold Ridel, architecte départemental de Mayenne, dans un style néo-renaissant du XIXe siècle

Information a Vérifier !

Le Musée était fermé lors de notre dernière vérification, vous devez vous renseigner avant de programmer une visite, merci de nous informer si le musée est ré-ouvert

Horaires du Musée : Musée des Sciences - CCSTI

Ouvert tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h pour les individuels et du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30 pour les groupes

Musée des Sciences - CCSTI : Fermeture annuelle

Jours fériés

A savoir

Au début du XIXe siècle, le musée des sciences ne bénéficie pas d'une existence à part entière. A Laval, l'Ecole Centrale et la Bibliothèque comportent, à l'époque, un cabinet d'histoire naturelle et un autre de chimie. Le musée se constitue véritablement en 1840 avec la nomination d'un premier conservateur en juin 1833. Tout au long de la période 1830-1850, d'autres collections viendront enrichir le fonds du musée. Cependant, jusqu'au milieu du siècle, celui-ci est plus un lieu de stockage que d'exposition. La collection s'enrichit progressivement grâce à plusieurs legs d'herbiers tandis que certains agriculteurs adressent au musée des spécimens minéraux et botaniques. La paléontologie apparaît au sein des collections par donation en 1880 de l'importante collection de Jules Triger. Celle-ci se voit renchérie par la donation du comte de Viennay. Quant à Daniel Oehlert, il consacre sa vie au musée et est le plus grand instigateur de l'enrichissement des collections. La collecte de toutes sortes de matériels et de machines fut instituée par Louis Vallée, directeur du musée des sciences dans la deuxième moitié du XXe siècle : instruments pédagogiques d'optique, d'électricité et de chimie provenant d'établissements d'enseignement, des appareils photographiques anciens, des machines électrostatiques... Le dernier don important, reçu par le musée le 17 février 2001, concerne la collection du comte d'Aboville. Elle est constituée de roches et d'ossements préhistoriques provenant de la grotte de Rey

Vie du musée et exposition temporaire

Collection de 15 000 spécimens illustrant le travail de collecte réalisé depuis plus de deux siècles par des naturalistes. Elle constitue par là-même une référence dans le domaine : plantes, vertébrés, minéraux et fossiles. La collection de Daniel Oehlert, géologue de renommée internationale et auteur de la description de 148 espèces et de 20 nouveaux genres, possède une haute valeur scientifique.
Le premier herbier constitué et légué pour enrichir le cabinet d'Histoire naturelle fut celui de Jean-Baptiste Bucquet. Il comprenait 4 tomes dont les plantes ont été récoltées au cours des années 1801-1802. Il possédait toutes les plantes cultivées au jardin botanique et 98 plantes indigènes récoltées lors de ses herborisations. Malheureusement cet herbier, jugé trop vétuste, fut détruit par Daniel Oehlert en 1915. La grande majorité des herbiers de la collection a été collectée dans le département de la Mayenne. Ce sont les herbiers de plantes des Vosges qui sont les plus anciens car collectés entre 1825 et 1832 par Jean-Baptiste Mougeot et C. Nestler
La collection de mammifères naturalisés provient, pour l'essentiel, du cabinet d'histoire naturelle de M. Griveau et de la collection de Monguyon. Elle comprend 93 spécimens. La louve accompagnée de trois petits aurait été tuée dans la forêt de Mayenne, au cours des années 1875-1885. Cette période correspond effectivement à la fin de la présence de ce grand prédateur dans le département
Les collections d'entomologie ne sont pas très importantes, mais surtout ont été constituées relativement tard, au milieu du XXe siècle
Importante collection de mollusques (environ 7 000 spécimens) recueillis essentiellement dans les années 1880-1890, dans les quatre coins du globe. Echantillons prélevés par T. de Monterosato (environ 2 000 spécimens, dont plus de la moitié dans la Méditerranée, datés de 1884), Davoust, Presvost, Houlbert, F. Daniel (dans les environs de Brest, en 1883) et de D. Oehlert (notamment des brachiopodes, dont ceux recueillis par Paul Fisher et lui-même lors des expéditions scientifiques de 1880, 1881, 1882, 1883 sur le Travailleur et le Talisman et en 1886, 1887, 1888 sur le yacht l'Hirondelle du prince Albert 1er de Monaco)
Le musée conserve des tonnes de minéraux de qualité très diverse, conservés dans les tiroirs des réserves. Les plus représentatifs sont classés par familles chimiques dans des vitrines, leur état de conservation est excellent. De nombreux spécimens sont en double (environ 2 000 échantillons). Parmi les plus gros échantillons : du quartz, des calcites, des stalagmites et stalactites, des roses des sables et des pyrites de fer. Enfin, concernant la géographie locale, beaux échantillons d'or et de stibine extraits des mines de la Lucette
Le fonds paléontologique est le plus intéressant du musée. Les époques primaire, secondaire et tertiaire y sont représentées. La collection de D.Oehlert est la plus importante, que ce soit en quantité d'échantillons (plusieurs milliers d'exemplaires) ou en qualité (valeur scientifique, présence de types). Cette fameuse collection contient les échantillons constitués, étudiés, déterminés par lui-même ainsi que ceux de ses collaborateurs : de Farcy, de Viennay, Triger et Davoust. Les échantillons de la Mayenne ont une grande valeur liée à leur provenance régionale et aux travaux scientifiques auxquels ils ont donné lieu. Ils contiennent en particulier les fossiles décrits et figurés par Oehlert dans ses publications et notamment ceux lui ayant servi à établir la diagnose de nouvelles espèces
Collection technologique dans laquelle se trouve l'horloge astronomique d'Auguste Alleaume, une série de cycles et des appareils de physique anciens. La collecte de Clayer de vélocipèdes anciens permet aujourd'hui d'observer notamment une draisienne, des tricycles, plusieurs grands Bis araignée, un petit Bi Kangouru, des Bicycles, un levocyclette, un acatène métropole, un acatène, le Française Diamant, un vélo américain en bois des Iles, un tandem...
La bibliothèque comprend des fonds du XVIIIe au XXe siècles

Musée des Sciences - CCSTI plan et carte de localisation.

Calculez votre itinéraire et le temps de trajet pour Musée des Sciences - CCSTI

  • A voir aussi Musées à Laval
  • Ceci vous intéressera également :