afficher menu
Saint Jean de Beauregard

Délinquance à Saint Jean de Beauregard, actes de délinquance à Saint Jean de Beauregard sur un an. Ce qui baisse et ce qui augmente.

Délinquance Saint Jean de Beauregard 91 : Délinquance à Saint Jean de Beauregard. Liste des faits de délinquance, cambriolage, vol, meurtre à Saint Jean de Beauregard. Niveau de sécurité de la commune, classement national et risque d'être victime d'agression.
Écrit par : | Mis à jour le

Les chiffres de la délinquance pour la ville de Saint Jean de Beauregard ne sont disponibles qu'au niveau du département de l'Essonne

Saint Jean de Beauregard, classement du département de l'Essonne en matière d'insécurité et de délinquance

Saint Jean de Beauregard est elle une ville sûre ? Le sentiment d'insécurité est lié aux actes de délinquance du quotidien sur une année les forces de police et de gendarmerie du département de l'Essonne ont constaté 71 856 crimes, délits et actes de délinquance. Ce chiffre comparé au nombre d'habitants classe le département de Saint Jean de Beauregard, 83e département le plus sûr de France sur 128 analysés, y compris les départements et territoires d'outre-mer. Ce chiffre est à rapprocher du nombre total d'habitants du département de l'Essonne : 1 268 228 personnes.

Par rapport au nombre d'habitants de Saint Jean de Beauregard qui est de 330. La population de Saint Jean de Beauregard représente donc 0,03 % de la population du département.

Saint Jean de Beauregard, Principaux chiffres de la délinquance du département de l'Essonne par type de crimes et délits :

Homicides et tentatives de meurtre en baisse

Le nombre d'homicides et de tentatives de meurtres du département de l'Essonne est de 67 sur un an. Cela représente un risque de 1 sur 19 511 d'en être victime. Les données de l'année précédente faisaient état de 71 homicides ou tentatives de meurtres, 2 ans auparavant ce chiffre était de 77 personnes tuées.

  • Homicides pour voler et à l'occasion des vols : 0
  • Homicides pour d'autres motifs : 6
  • Homicides commis contre enfants de moins de 15 ans : 2
  • Tentatives d'homicides pour voler et à l'occasion des vols : 0
  • Tentatives d'homicides pour d'autres motifs : 57
  • Coups et blessures volontaires suivis de mort : 2

Coups et blessures en progression

Le nombre de victimes de Coups et blessures volontaires du département de l'Essonne est de 4 210 pour l'ensemble de l'année. Pour la ville de Saint Jean de Beauregard le risque est de 1 sur 301. Les données de l'année précédente faisaient état de 4 189 faits de coups et blessures enregistrés, et de 4 267 faits 2 ans auparavant.

Cambriolages et violations de domiciles en progression

Les cambriolages et les violations de domiciles du département de l'Essonne sont au nombre de 11 477 sur une année pour une population de 1 268 228 habitants. Le risque d'être cambriolé est donc de 1 sur 59. L'année précédente il y a eu 11 332 violations de domiciles ou cambriolages, 2 ans auparavant il y en avait eu 10 381. Viennent s'ajouter aux cambriolages les incendies volontaires de biens privés au nombre de 600 sur un an.

  • Violations de domicile : 142
  • Vols à main armée contre des particuliers à leur domicile : 22
  • Vols violents sans arme contre des particuliers à leur domicile : 23
  • Cambriolages de locaux d'habitations principales : 6 458
  • Vols avec armes blanches contre des particuliers à leur domicile : 19
  • Autres vols simples contre des particuliers dans des locaux privés : 2 885
  • Cambriolages de résidences secondaires : 126
  • Vols avec entrée par ruse en tous lieux : 212
  • Cambriolages de locaux industriels commerciaux ou financiers : 815
  • Cambriolages d'autres lieux : 775

Vols contre des particuliers hors domicile, vols de voitures et vols contre des entreprises et lieux publics en progression

Les vols contre des particuliers hors de leurs domiciles, les vols de voitures et les vols auprès de professionnels du département de l'Essonne sont au nombre de 32 161 sur l'année. Les vols dont les victimes sont des particuliers en dehors de leurs domiciles sont de 11 541 en progression sur un an, les vols de voitures, vols dans les voitures, vols de pièces et dégradation sont au nombre de 17 169 en progression par rapport à l'année précédente. Enfin les vols auprès des entreprises et des professionnels sont au nombre de 3 451. Chiffre qui est en progression sur une année. Le risque d'être victime de vol est de 1 sur 55. L'année précédente il y a eu 30 389 affaires de vols au total contre 30 647 affaires 2 ans auparavant. Concernant le vol de voitures ou de moto le risque est de 1/ 107.

Vols contre des particuliers hors domicile
  • Vols violents sans arme contre des femmes sur lieu public : 1 117
  • Vols violents sans arme contre d'autres victimes : 1 460
  • Vols à la tire : 2 192
  • Autres vols simples contre des particuliers dans des lieux publics : 6 440
  • Autres vols à main armée : 55
  • Autres vols avec armes blanches : 277
Vols de voitures et motos
  • Vols d'automobiles : 4 430
  • Vols de véhicules motorisés : 974
  • Vols à la roulotte (vols dans des véhicules) : 5 263
  • Vols d'accessoires sur véhicules à moteur immatriculés : 3 916
  • Destructions et dégradations de véhicules privés : 2 586
Vols contre des professionnels
  • Vols à main armée contre des établissements financiers : 2
  • Vols à main armée contre des établissements industriels ou commerciaux : 132
  • Vols à main armée contre des entreprises de transports de fonds : 0
  • Vols avec armes blanches contre des établissements commerciaux : 15
  • Vols violents sans arme contre des établissements commerciaux : 12
  • Vols de véhicules de transport avec fret : 10
  • Vols à l'étalage : 1 908
  • Vols simples sur chantier : 265
  • Vols simples sur exploitation agricole : 31
  • Autres vols simples contre des établissements publics ou privés : 1 076

Crimes et délits à caractère sexuel en baisse

Les victimes d'atteintes sexuelles, viols et harcèlement du département de l'Essonne sont au nombre de 707 sur un an. Le risque d'être victime de crime ou de délit à caractère sexuel est donc de 1 sur 1 794. L'année précédente il y a eu 766 agressions sexuelles, 2 ans auparavant il y en avait eu 721 sur un an.

  • Atteintes sexuelles : 165
  • Harcèlements sexuels et autres agressions sexuelles contre des majeurs : 115
  • Harcèlements sexuels et autres agressions sexuelles contre des mineurs : 187
  • Viols sur des majeurs : 101
  • Viols sur des mineurs : 133
  • Proxénétisme : 6

Crimes et délits contre des mineurs en progression

Les victimes mineures du département de l'Essonne sont au nombre de 1 100 sur un an. L'année précédente il y a eu 988 faits concernant des victimes mineures, 2 ans auparavant il y en avait eu 1 158.

  • Viols sur des mineurs : 133
  • Violences mauvais traitements et abandons d'enfants : 416
  • Délits au sujet de la garde des mineurs : 344
  • Non-versement de pension alimentaire : 207

Infractions liées à l'immigration en baisse

Il y a eu 747 infractions liées à l'immigration sur un an contre 1 937 l'année précédente et 2 263 2 ans auparavant.

  • Aide à l'entrée, à la circulation et au séjour des étrangers : 106
  • Infractions aux conditions d'entrée et de séjour des étrangers : 230
  • Autres infractions à la police des étrangers : 36
  • Emploi d'étranger sans titre de travail : 149
  • Travail clandestin : 226

Trafics et drogue en progression

Il y a eu 5 691 faits constatés en relation avec des trafics sur un an contre 5 577 l'année précédente et 5 946 2 ans auparavant.

  • Trafic et revente sans usage de stupéfiants : 122
  • Usage revente de stupéfiants : 286
  • Usage de stupéfiants : 3 684
  • Autres infractions à la législation sur les stupéfiants : 220
  • Port ou détention d'armes prohibées : 607
  • Règlements de comptes entre malfaiteurs : 0
  • Recels : 763
  • Délits de débits de boissons et sur l'alcool et le tabac : 8
  • Délits des courses et des jeux : 1
  • Proxénétisme : 6

Animaux et environnement en baisse

43 faits contre des animaux ou l'environnement sur une année contre 48 l'année précédente et 82 2 ans auparavant.

  • Destructions cruautés et autres délits envers les animaux : 21
  • Atteintes à l'environnement : 21
  • Chasse et pêche : 1

Atteintes aux biens en baisse

6 105 atteintes aux biens des personnes et aux biens publics en un an contre 6 863 l'année précédente et 7 555 2 ans auparavant.

  • Autres destructions et dégradations de biens privés : 2 321
  • Incendies volontaires de biens privés : 600
  • Destructions et dégradations de véhicules privés : 2 586
  • Autres destructions et dégradations de biens publics : 547
  • Incendies volontaires de biens publics : 51

Crimes et délits psychologiques en progression

6 010 crimes ou délits à caractère psychologique en un an contre 5 524 l'année précédente et 5 606 2 ans auparavant.

  • Atteintes à la dignité et à la personnalité : 426
  • Escroqueries et abus de confiance : 3 433
  • Menaces ou chantages pour extorsion de fonds : 226
  • Menaces ou chantages dans un autre but : 1 836
  • Délits interdiction de séjour et de paraître : 13
  • Séquestrations : 74
  • Prises d'otages à l'occasion des vols : 1
  • Prises d'otages dans un autre but : 1

Atteinte contre la collectivité en progression

1 713 crimes ou délits contre la collectivité, la nation et ses représentants en un an contre 1 573 l'année précédente et 1 647 2 ans auparavant.

  • Attentats à l'explosif contre des biens privés : 3
  • Attentats à l'explosif contre des biens publics : 0
  • Atteintes aux intérêts fondamentaux de la Nation : 24
  • Violences à dépositaires autorité : 884
  • Outrages à dépositaires autorité : 755
  • Autres délits contre santé publique et professions médicales : 2
  • Fraudes alimentaires et infractions à l'hygiène : 4
  • Infractions au droit de l'urbanisme et de la construction : 41

Faux et usage de faux en baisse

Les faux et l'usage de faux du département de l'Essonne sont au nombre de 2 240 sur l'année. L'année précédente il y a eu 2 827 affaires de faux et usage de faux contre 2 807 affaires 2 ans auparavant.

  • Faux documents d'identité : 213
  • Autres faux documents administratifs : 94
  • Faux documents concernant la circulation des véhicules : 138
  • Falsification et usages de chèques voles : 753
  • Falsification et usages de cartes de crédit : 817
  • Fausse monnaie : 50
  • Faux en écriture publique et authentique : 19
  • Autres faux en écriture : 96
  • Infractions à l'exercice d'une profession réglementée : 21
  • Contrefaçons littéraires et artistiques : 0
  • Contrefaçons et fraudes industrielles et commerciales : 39

Délits économiques en progression

Les délits à caractère économique du département de l'Essonne sont au nombre de 148 sur l'année. L'année précédente il y a eu 131 délits économiques 115 délits 2 ans auparavant.

  • Infractions à la législation sur les chèques : 76
  • Achats et ventes sans factures : 4
  • Banqueroutes abus de biens sociaux et autres délits de société : 14
  • Fraudes fiscales : 6
  • Marchandage prêt de main-d'oeuvre : 0
  • Prix illicites publicité fausse : 6
  • Autres délits économiques et financiers: 42

Enfin les autres délits et actes de délinquance constatés par les forces de police et de gendarmerie du département de l'Essonne dont fait partie Saint Jean de Beauregard sont au nombre de 2 156 sur l'année.

Ceci vous intéressera également :